Inclusion : permettre aux diversités de s’exprimer

Inclusion : permettre aux diversités de s’exprimer

Charte de la Diversité, accord Egalité femme & homme et autres dispositions pour l’égalité et l’équilibre des chances : les avancées de Bayer France sont nombreuses, en interne comme à l’extérieur.

« La diversité est un levier de cohésion et de bien-être au travail, au travers d’un management inclusif et respectueux des différences individuelles », rappelle Corinne Colombo, Experte Handicap & Diversité, Talent & Inclusion, chez Bayer France. « Elle est ainsi source de performance économique et sociale ».

Voilà pourquoi, en 2004, Bayer France s’engageait dans la création d’une Charte de la Diversité, une initiative inter-entreprises menée par l’association Les Entreprises Pour la Cité.

Cette charte s’articule sur trois axes fondamentaux :

  • lutter contre les discriminations,
  • favoriser l’égalité des chances,
  • mettre en œuvre un management inclusif.

Elle permet aux signataires, 4000 à ce jour, de mener une réflexion sur la diversité (égalité femme/homme, handicap...), d’engager des actions qui vont au-delà du strict cadre légal de la lutte contre la discrimination, en partageant leurs bonnes pratiques et leurs ressources, notamment grâce à un site internet dédié.

En décembre 2018, Bayer France a renouvelé son engagement à cette Charte de la Diversité, ainsi libellée : Signer et Agir pour plus de performance économique et sociale.

Inventer sans cesse des pratiques qui font progresser la diversité et l’inclusion, c’est indispensable.

Corinne Colombo
Experte Handicap & Diversité, Talent & Inclusion

Synergies entre actions internes et externes

« Inventer sans cesse des pratiques qui font progresser la diversité et l’inclusion, c’est indispensable », affirme Corinne Colombo, qui assure leur promotion en interne auprès des salariés, ainsi que des actions d’information et de sensibilisation auprès des publics externes concernés.

En 2018, un accord Egalité femme & homme unique, capitalisant sur les meilleures pratiques déjà expérimentées par ses entités, a été signé par Bayer France pour l’ensemble de ses activités. Cet accord est résumé dans un livret diffusé à toutes et tous et structuré autour des 5 thèmes suivants :

  • agir dès l’accès à l’emploi,
  • garantir les mêmes droits d’accès à la formation,
  • respecter l’égalité salariale entre femmes et hommes,
  • accompagner les parents tout au long de leur carrière,
  • promouvoir l’accès des femmes aux postes à responsabilité.

« Bayer France compte 49% de femmes parmi ses cadres et 36% aux postes à responsabilité, un chiffre qui devrait atteindre 40% en 2021 », précise Corinne Colombo, qui mesure les difficultés rencontrées pour les mettre en œuvre et propose des améliorations continues très concrètes. « Le handicap est la singularité qui demande le plus d’efforts au long cours et, même si nous le traitons par des mesures spécifiques, il bénéficie de mesures conçues pour des publics plus larges », indique Corinne Colombo. C’est ainsi que le télétravail ou la suppression des réunions tardives sont utiles aussi bien aux personnes en situation de handicap, qu’aux parents ou aux personnes ayant un long trajet domicile-travail.

Par ailleurs, Bayer France a défini des Dispositions liées à la parentalité, pour faire avancer l’égalité professionnelle (aménagements pour la femme enceinte, la mère, le père, les parents...), ainsi que des Engagements pour l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle.

Egalement guidées par une directive Equité et Respect au travail, la Direction de Bayer France et les partenaires sociaux réaffirment dans une charte en 2018 que le sexisme et le harcèlement sexuel sont contraires aux valeurs de Bayer.

Parallèlement, Bayer France agit à l’extérieur de son périmètre, en menant des actions de sensibilisation, en créant des passerelles et des contacts opérationnels avec ses salariés. « Ce mécénat de compétence fait partie intégrante du développement professionnel de nos salariés et peut contribuer à lever certains freins et biais inconscients », conclut Corinne Colombo.

Jeune chimiste en laboratoire

Multiplier les passerelles avec l'extérieur

Des métiers pour elles aussi

Pour palier, en amont, la trop forte sexuation de certains métiers, Bayer France aide enseignants et élèves à découvrir les métiers accessibles à tous et toutes, ainsi que les filières post-bac qui y conduisent.

 

Retour à l'emploi des femmes

L’association Les Entreprises pour la Cité, à laquelle adhère Bayer France, propose des ateliers aux femmes sorties de l’emploi, afin de les aider à se repositionner sur le marché du travail.

 

Parrainages quartiers prioritaires

Des cadres confirmés, issus de différents sites Bayer France, parrainent des jeunes diplômés de quartiers prioritaires et les aident à trouver du travail (aide au CV, entraînement aux entretiens de recrutement, sensibilisation aux codes de savoir-être). En 2018, 50 parrains ou marraines ont accompagné plus des jeunes, pour une durée moyenne de 6 mois. En novembre 2018, une conférence sur l’e-reputation a réuni 10 jeunes.

 

Mentorat « handicap »

Les étudiants en situation de handicap sont 4 fois plus nombreux à abandonner leurs études que les autres étudiants. Fort de précédentes expériences, Bayer France a aidé l’Université de Lille, en 2017, à créer un programme de mentorat pour sécuriser le parcours universitaire d’étudiants en situation de handicap : chaque étudiant est suivi par un salarié Bayer France - de formation comparable - jusqu’à son diplôme (recherche de stages puis d’emploi). En 2018, un programme de mentorat a été conclu avec l’ESTBB de Lyon. A fin 2018, Bayer France compte 10 mentors à Lille et 4 à Lyon et une communauté d’entraide entre mentors est née, animée par Corinne Colombo.

Multiplier les passerelles avec l'extérieur

Des métiers pour elles aussi

Pour palier, en amont, la trop forte sexuation de certains métiers, Bayer France aide enseignants et élèves à découvrir les métiers accessibles à tous et toutes, ainsi que les filières post-bac qui y conduisent.

 

Retour à l'emploi des femmes

L’association Les Entreprises pour la Cité, à laquelle adhère Bayer France, propose des ateliers aux femmes sorties de l’emploi, afin de les aider à se repositionner sur le marché du travail.

 

Parrainages quartiers prioritaires

Des cadres confirmés, issus de différents sites Bayer France, parrainent des jeunes diplômés de quartiers prioritaires et les aident à trouver du travail (aide au CV, entraînement aux entretiens de recrutement, sensibilisation aux codes de savoir-être). En 2018, 50 parrains ou marraines ont accompagné plus des jeunes, pour une durée moyenne de 6 mois. En novembre 2018, une conférence sur l’e-reputation a réuni 10 jeunes.

 

Mentorat « handicap »

Les étudiants en situation de handicap sont 4 fois plus nombreux à abandonner leurs études que les autres étudiants. Fort de précédentes expériences, Bayer France a aidé l’Université de Lille, en 2017, à créer un programme de mentorat pour sécuriser le parcours universitaire d’étudiants en situation de handicap : chaque étudiant est suivi par un salarié Bayer France - de formation comparable - jusqu’à son diplôme (recherche de stages puis d’emploi). En 2018, un programme de mentorat a été conclu avec l’ESTBB de Lyon. A fin 2018, Bayer France compte 10 mentors à Lille et 4 à Lyon et une communauté d’entraide entre mentors est née, animée par Corinne Colombo.

La diversité est un levier de cohésion et de bien-être au travail, au travers d’un management inclusif et respectueux des différences individuelles. Elle est ainsi source de performance économique et sociale.

Corinne Colombo
Experte Handicap & Diversité, Talent & Inclusion