Bayer solidaire du Kenya et de l’Ouganda face aux ravages du criquet pèlerin sur les cultures

Le groupe Bayer fait un don d’insecticide permettant de traiter 170 000 hectares et destinés aux champs les plus menacés de ces pays déjà confrontés à des difficultés alimentaires.
Bayer Villefrance Limas

Les agriculteurs du Kenya et d’Ouganda, actuellement frappés par une invasion de criquets pèlerins dévastatrice qui menace la sécurité alimentaire de leur pays, reçoivent l’aide de Bayer à travers la donation de 170 000 litres d’insecticide. 

120 000 litres seront envoyés au Kenya et 50 000 litres viennent d’être livrés en Ouganda. Bayer fait don de ce produit aux gouvernements de ces pays pour lutter contre les essaims d’insectes qui représentent actuellement une menace pour l’équilibre économique et pour la sécurité alimentaire.

 

La faim pour personne : nos équipes Crop Science mobilisées pour protéger les cultures

« Bayer s'est engagé à façonner un système alimentaire plus résilient, capable de résister aux menaces pesant sur la sécurité alimentaire comme le criquet pèlerin », a déclaré Liam Condon, président de la division Crop Science de Bayer. « Il est indispensable que nous mettions à disposition des agriculteurs locaux (dont les exploitations sont souvent de petite taille) les outils dont ils ont besoin pour lutter contre des infestations dévastatrices, nourrir leurs familles et leurs communautés, et maintenir leurs moyens de subsistance, tout en travaillant à renforcer la résilience à l'avenir. »

En France, les équipes de notre site à Villefranche Limas se sont mobilisées : les 170 000 litres d’insecticide qui font l’objet de la donation ont été produits dans ce site industriel spécialisé dans la formulation, le conditionnement et la distribution de produits phytopharmaceutiques destinés aux agriculteurs.

 

Le criquet pèlerin, le pire insecte ravageur de cultures dans le monde 

Le criquet pèlerin détruit tout sur son passage. D’après l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les champs d’Afrique de l’Est sont devenus le théâtre de la pire invasion depuis 25 ans.

En février, le plus gros essaim ayant frappé le Kenya mesurait 2 400 km² et était constitué de 200 milliards de criquets qui ont consommé chaque jour près de 400 000 tonnes de nourriture ; c’est l'équivalent de ce que mangent 84 millions de personnes en une journée. 

 

Bayer, la Science pour une Vie Meilleure.

 

Pour en savoir plus : 

Consultez le communiqué de presse ici